Michelin Wild Grip’r Advanced : polyvalent et sécurisant

1
8810

Conçu en partenariat avec des sportifs de haut niveau, la gamme Michelin VTT ne cesse de prendre de l’ampleur. Parmi les 30 pneus constituant la gamme, le Wild Grip’r Advanced joue la carte de la polyvalence et de l’enduro. Le terme polyvalent étant parfois galvaudé par les manufacturiers, nous avons voulu tester le Wild Grip’r en toutes circonstances : des pierriers secs du mois de juin aux ornières de septembre.

Après plusieurs années en demi teinte, marquées par des pneus aux profils datés et peu adaptés aux nouvelles pratiques, Michelin a décidé de repenser sa gamme VTT en 2012. Et bien entendu, l’enduro étant en plein essor, il était impensable de ne pas inclure à la nouvelle gamme une offre dédiée à cette pratique. Le polyvalent Michelin Wild Grip’r Advanced est épaulé dans cette tache par le Wild Rock’r, un pneu au profil plus agressif conçu pour les terrains secs et cassants.

michelin-wild-grip'r-advanced-2
A la simple vue de ces pneus, on comprend qu’ils ne sont pas là pour faire des glissades !

Cette polyvalence sur le terrain passe par un cramponnage spécifique, qui peut d’ailleurs sembler profond au premier abord, et des mélanges de gomme pour améliorer l’adhérence sur les terrains secs sans compromettre ni le rendement ni la résistance aux crevaisons. La dureté des gommes est justement l’un des points que Michelin semble le mieux maîtriser. Le Wild Grip’r Advanced est disponible dans de multiples déclinaisons de gomme et de largeur, ceci afin d’être adapté à la plupart des pratiques : Cross Country, Marathon, All mountain et enduro. C’est cette dernière discipline qui nous a attiré, et nous avons donc logiquement opté pour une monte avant / arrière en 27,5 x2,35 avec gommes en 55A et flancs renforcés.

A l’épreuve du terrain

Nous avons monté ces pneus début avril sur notre Orbea Rallon de test en alternant les roues, afin d’éprouver la vraie rigidité du pneu. Pendant l’été, nous avons éprouvé le pneu sur tous les terrains haut-savoyards: de la boue de l’EWS de Samoëns, à la poussière sèche du bike park des Gets en passant par les redoutables pierriers de nos chemins secrets sur les hauteurs de Samoëns.
Premier constat, la profondeur des crampons ne se ressent pas au roulage. A la vue de ce pneu, nous redoutions le pire pour une monte arrière, surtout sur les portions roulantes et goudronnées. Mais il n’en est rien. Malgré un cramponnage beaucoup plus imposant, les Michelin Wild Grip’r Advanced offrent un confort de roulage semblable à celui du Maxxis Ardent ou du Schwalbe Rocket Ron. Ce confort de roulage est couplé à une étonnante motricité, sur tous les terrains. Sans atteindre les performances d’un pneu spécifiquement conçu pour la boue, ce Michelin s’en sort vraiment très bien. Les montées boueuses sont avalées avec facilité, malgré un léger patinage.

Pourvu que la boue ne soit pas trop profonde, les Wild Grip'r Advanced assurent le job
Pourvu que la boue ne soit pas trop profonde, les Wild Grip’r Advanced assurent le job

En descente, rarement nous avons pu prendre ces pneus en défaut. Sur les terrains secs, les crampons se déforment parfaitement bien et offrent un excellent grip sur l’angle. Pour le freinage c’est pareil : très efficace et sûr. Pourvu que vous conserviez votre attitude de base au freinage, vous pourrez freiner aussi fort que vous le voulez sans risquer les dérapages involontaires.
Sur les terrains cassants, le Wild Grip’r Advanced offre un comportement très sain et sécurisant. Garder le contrôle de son vélo semble beaucoup plus facile qu’avec certains autres pneus.
En gardant à l’esprit qu’il s’agit d’un pneu polyvalent, ce Michelin s’en sort haut la main dans la boue. Pourvu que l’on n’aille pas trop sur l’angle, la trajectoire sera respectée.

Le bilan

Depuis bientôt huit ans, nous étions habitués à la très conventionnelle association Maxxis High Roller 2 à l’avant et Ardent à l’arrière qui constituait, selon nous, la paire la plus polyvalente possible. Ces Michelin ont rebattu les cartes. Car rarement nous n’avions eu entre les mains une paire aussi sécurisante en toute circonstance. Cette sensation de sécurité nous a semblé être le gros point fort de ces pneus. Que l’on soit un pilote aguerri ou au contraire débutant, savoir que l’on peut compter sur ses pneus en toutes circonstances est très agréable. Finies l’appréhension à la vue d’une longue descente détrempée par un torrent débordant. Vous pouvez rouler à vive allure partout sans vous poser de questions. Quoi qu’il arrive, le Wild Grip’r Advanced vous permettra de garder le contrôle.
Beaucoup trouveront qu’une telle monte à l’arrière est discutable pour le rendement, ce n’est pas faux. Compte tenu des terrains sur lesquels nous évoluons, cette monte nous semble malgré tout judicieuse et efficace. Cette efficacité constituera pour certains un frein, ces pneus n’étant pas « fun ». Ne vous attendez pas à partir en dérapage à la moindre sollicitation. Vous serez ici en possession de pneus dont le but premier est l’efficacité et la sécurité sur tous les terrains.
Un choix en tout cas très pertinent si vous ne voulez pas passer votre temps à changer vos pneus en fonction de la météo. Une paire de Wild Grip’r Advanced pour le printemps et l’été, une paire de Maxxis Shorty pour l’automne et l’hiver et vous voilà paré pour toutes les conditions.

Michelin Wild Grip’r Advanced

Capture d’écran 2015-09-25 à 11.15.42

Poids : 800g
Prix public conseillé : 59€

REVIEW OVERVIEW
Facilité de montage
Adhérence terrain meuble
Adhérence boue profonde
Adhérence terrain sec
Motricité terrain meuble
Motricité boue profonde
Motricité terrain sec
Freinage terrain meuble
Freinage boue profonde
Freinage terrain sec
Usure
SHARE
Previous articleUrge Endur-O-Matic 2 : le retour de la référence
Next articleBy-bike, acte 2: du changement
Vtt, alpinisme, escalade, la montagne c'est son domaine. Militant pour son respect, il crée www.by-bike.fr pour communiquer sur le VTT en montagne et tester le matériel sur les plus beaux chemins de Haute-Savoie.

1 COMMENT

  1. Merci pour l’article, cela reflète bien mon ressenti sur ce pneu, que j’ai à l’arrière depuis 4 mois.
    Et pour l’avant, si vous voulez tester un autre michelin, le wild rock’r, c’est top pour la all mountain!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here