RockShox Pike, Lyrik, Yari : comment s’y retrouver?

0
7754

Au début du mois de juillet, RockShox a présenté deux nouvelles fourches : la Lyrik 2016 et la Yari. Toutes deux viennent compléter la gamme enduro dans laquelle se trouve déjà la fameuse Pike. Mais alors, que choisir? Quelle fourche pour quelle pratique? Nous avons décrypté l’offre de fourches enduro de RockShox pour 2016.

Trois fourches pour l’enduro, RockShox confirme par les faits sa volonté de s’investir dans cette discipline. Et, même si la Pike est l’une des références dans ce domaine, ses performances pouvaient ne pas suffire pour certains pilotes ou terrains. RockShox a donc décidé d’étoffer son offre avec une nouvelle version de la Lyrik. Conçue comme une mini Boxxer, elle sera disponible en 160, 170 et 180mm de débattement. Rock-Shox-Lyric-2Par rapport à la Pike, la Lyrik est plus rigide, plus robuste et plus fiable. Une tendance qui saute immédiatement aux yeux lorsque l’on pose les yeux dessus. L’arceau a été renforcé et les fourreaux musclés et espacés davantage. RockShox a également rigidifié la structure générale en ajoutant de la matière ça et là, sauf sur les plongeurs qui ont un diamètre de 35mm, comme sur la Pike. Toujours pour augmenter la rigidité de l’ensemble, RockShox a dévoilé le Torque Cap. L’extrémité dans laquelle l’axe traversant vient se visser est plus large et offre ainsi une plus grande surface de contact entre le fourreau et le moyeux. En rigidifiant ainsi le bas des fourreaux, RockShox souhaite améliorer la précision du pilotage.

Torque-Caps

A l’intérieur de la fourche, la chambre négative a été augmentée rendant la fourche plus confortable sur les petits chocs. Comme sur la Boxxer, il est possible de jouer sur la courbe d’amortissement via l’ajout de Tokens. Enfin, RockShox inaugure sur la Lyrik de nouveaux joints SKF assurant plus de fluidité, une meilleure étanchéité et des entretiens davantage espacés.

Tablea-lyrik

La nouvelle RockShox Lyrik sera compatible avec les roues de 27,5 (160, 170 et 180mm de débattement) et 29’’ (150 et 160mm de débattement) et avec les axes en 15×100 et 15×100. Niveau poids, RockShox annonce 2005g en version 27,5’’ et 2032 pour les autres formats. Elle devrait être disponible dès le mois d’octobre 2015 pour un prix compris entre 1075 et 1158€.

 

La Yari, une fourche pour tout faire

Nouvelle venue dans la gamme RockShox, la Yari répond à quasiment tous les besoins des VTT-tistes, quelle que soit leur discipline. Son débattement couvre une plage allant de 120 à 180mm en 27,5 et de 120 à 160mm en 29’’. Comme la Lyrik, elle se veut rigide et fiable mais est aussi plus polyvalente.

RockShox-Yari

C’est la cartouche Motion Control qui a été choisie pour animer la fourche, avec des réglages pour la compression basse vitesse et le rebond. Beaucoup des caractéristiques de la Yari découlent directement de la Lyrik 2015. L’arceau et les fourreaux sont renforcés, les plongeurs font 35mm de diamètre, la chambre négative a été augmentée et il est possible de jouer sur la progressivité de la fourche à l’aide de tokens. Comme la Lyrik, la Yari est équipée de nouveaux joints SKF et est compatible avec les Torque Caps. Côté poids Rock Shox annonce 2023g pour les versions 27,5 et 2046g pour le 29 et le 27,5+’’. Son prix sera de 730€ et elle sera disponible dès le mois d’octobre 2015.

tableau yari

Alors que choisir ?

Trois fourches pour un segment, voilà qui complique le choix. Pour la Yari, pas de problèmes, puisque son principal atout réside dans son prix. Le débattement sera ensuite à choisir en fonction de l’utilisation voulue ou des caractéristiques du vélo.

Positionnement RockShox
En revanche, entre la Lyrik et la Pike, il y a de quoi hésiter. La Pike fait figure de référence en enduro, mais son débattement maximum de 160mm n’est pas toujours suffisant, surtout si vous appréciez les terrains cassants. La Lyrik semble quant à elle davantage en phase avec un programme fait de chemins défoncés, de pierriers, voire de sorties en dehors des sentiers battus. Par contre, ce surcroît de performances dans les mauvaises conditions nuit à la polyvalence de la fourche. Sorties dominicales en famille ou randonnée sur plusieurs jours ne seront certainement pas sa tasse de thé. Mais si vous voulez vous attaquer aux spéciales de l’EWS de Samoëns ou aux chemins très cassants des alpes, la Lyrik sera pour vous.
Une nouvelle fourche qu’il serait intéressant de comparer à l’une des références du segment, la redoutable BOS Deville et son excellente gestion de l’hydraulique. Car il y a fort à parier que ces deux fourches deviennent des incontournables pour l’enduro engagé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here