EWS de Samoëns : Bienvenue dans l’enfer des Alpes

0
2226

Des pentes interminables, des chemins techniques et des conditions météos changeantes, Samoëns n’aura rien épargné aux riders. Et au terme de 5 pilotes, les Français ont pliés laissant la victoire à Richie Rude

Après avoir accueilli la coupe de France d’enduro, la station Haut-Savoyarde de Samoëns à hébergé la 4ème manche des Enduro World Series 2015. Une épreuve annoncée technique et impressionnante avec le retour des très longues descentes typiques aux alpes.

ews-samoens
Il fallait savoir s’adapter aux changements de terrain pour s’imposer ce week end

Dès le vendredi, jour de la reconnaissance pédestre de la SP3, les pilotes ont été confrontés aux changements de météo. Les montagnes se sont chargées de nuages noirs, annonciateurs d’orage pour la soirée ou le lendemain. Et cela n’a pas manqué puisque la SP1 s’est déroulé sous la pluie. La terre alors très sèche s’est immédiatement transformée en boue. Les pilotes n’ayant pas prévu cet aléa climatique se sont alors retrouvés piégés avec une monte inadaptée dans une descente à la fois longue et technique. Mais la pluie n’a été que de courte durée et le soleil est revenu pour le reste du week end.

Nicolas vouilloz
Le pilotage tout en placement de Nicolas Vouilloz lui a offert une seconde place sur le podium

Et sur cette sèche, Richie Rude a été le meilleur malgré une importante chute le samedi. Il est suivi de Nicolas Vouilloz, particulièrement en forme le samedi et de Fabien Barel revenu après une SP1 en demie teinte. On notera également la belle 5ème place de Thomas Lapeyrie qui semble définitivement apprécier son Sunn Kern LT.

Cécile-Ravanel
Malgré son envie de gagner, Cécile Ravanel n’a rien pu faire face à Tracy Moseley

Chez les dames, après l’abandon d’Anne Caroline Chausson à la fin de la SP1, Tracy Moseley faisait la course seule en tête. Elle termine devant Cécile Ravanel et Anneke Beerten.

Au classement général, peu de changements. Chez les hommes, Justin Leov, Florian Nicolaï et Richie Rude forment le trio de tête. Chez les dames, l’indéboulonnable Tracy Moseley devance Cécile Ravanel et Anneke Berrten.

Prochain rendez-vous : Crested Butte (USA) le dernier week end du mois de juillet.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here